collaborations

AQUASERGE:

Perdu dans un étui de guitare (Création 2020)

Aquaserge, groupe métamorphe, invente son propre monde, ses codes musicaux, nés de la fusion entre rock, jazz, chanson, pop, free, psyché et musique pour le cinéma.
C’est en nonet, qu’à l’invitation du Lieu Unique, le groupe élabore aujourd’hui un concert autour d’œuvres maitresses de la musique contemporaine du 20ème siècle. Aquaserge se joue à nouveau des étiquettes en confrontant ce pan d’histoire de la musique dite savante avec leur univers singulier.Aquaserge questionne les liens possibles entre chaque œuvre, interroge les expérimentations de formes, de rapport au temps, de timbre. Interagir avec les partitions, tracer les formes d’écritures musicales, arranger ou réinterpréter pour aboutir à un concert fidèle à l’univers protéiforme d’Aquaserge.

Dans cette création intitulée « Perdu dans un étui de guitare », une pièce contemporaine au son rock conçue comme une mise en abîme, Aquaserge nous immerge au milieu de huit pièces de E.Varèse, S. Reich, M. Feldman, G. Ligeti, G. Scelsi. Le groupe élabore des liens entre ces œuvres à travers un travail sur la voix et les timbres et en se permettant d’arranger, d’expérimenter et de réinterpréter les partitions.

Le groupe propose de faire intervenir un invité sur chaque concert en l’intégrant à son dispositif. Pivot central autant qu’électron libre (musicien improvisateur, interprète, comédien, poète), ce « guest » sera soumis au choix des programmateurs des lieux de représentations et confirmé par le groupe.« Perdu dans un étui de guitare » est pensé comme un concert scénographié où la lumière, la dramaturgie et l’engagement corporel seront orientés par la metteuse en scène Elise Simonet.

Spectacle en création. Première le 13 novembre à l’Archipel à Perpignan

Benjamin Glibert : guitare, voix
Audrey Ginestet : basse, voix
Julien Gasc : claviers, voix
Manon Glibert : clarinettes, voix
Olivier Kelchtermans : sax baryton & alto, voix
Robin Fincker : sax ténor, clarinette, voix
Sylvaine Hélary : flûtes, voix
Julien Chamla : batterie, voix
Camille Emaille : percussions, voix

NIST NAH:

Avec Will Guthrie, Prune Becheau, Charles Dubois, Camille Emaille, Stephane Garin, Mark Lockett, Carla Pallone & Arno Tukiman.